Le blog de Reliez-vous

Un article entre vous et nous.

10 astuces pour déclencher l’inspiration

10 astuces pour déclencher l’inspiration
Je vous livre ici quelques astuces pour trouver l’inspiration lors de la rédaction d’un mot sur une carte d’anniversaire, dans un livre d’or ou dans un album Reliez-vous.

Faites appel aux souvenirs

Astuce n°1. La première astuce, c’est de chercher des photos et de raconter les souvenirs qui s’y rapportent. Le voyage par l’image est une valeur sûre.

Astuce n°2. Une autre façon de voyager dans les souvenirs est de se poser des questions : comment nous nous sommes rencontrés, quels sont nos meilleurs souvenirs, qu’est-ce que j’aime chez cette personne ? C’est d’ailleurs pour cela que Reliez-vous propose des questions : nous avons remarqué qu’elles déclenchaient l’inspiration… Plongez dans le questionnaire de Proust !

Soyez créatifs au-delà de la plume

Astuce n°3. En matière d’art, se lancer dans un poème ou détourner les paroles d’une chanson est toujours efficace. Dans le même style, partez d’une citation… c’est terriblement efficace, preuve en est sur les réseaux sociaux !

Astuce n°4. Un petit dessin vaut parfois mieux qu’un baratin. Et si vous partagez des passions avec le destinataire du cadeau, pourquoi ne pas en profiter ? Si c’est la cuisine, livrez une de vos recettes préférées. Vous pouvez aussi la détourner : « je te souhaite deux cuillères de bonheur, une pincée d’espérance et quelques grammes de folie. »

Appuyez-vous sur la forme, le fond suivra

Astuce n°5. Utilisez l’anaphore. Un mot savant pour dire « répétition ». Par exemple, avec les mots « merci » ou « ce que j’aime chez toi ». Je vous montre ? Merci Léa pour ta bienveillance, merci Léa pour ces fous rires au téléphone, merci Léa pour toutes tes attentions… Vous voyez, ça part tout seul ! Il y a un très beau poème d’Apollinaire dont chaque ligne débute par « Il y a ». Ou encore, le « Je me souviens » de Georges Perec, qui récence 480 souvenirs épars.

Astuce n°6. Utiliser l’acrostiche… Cette autre figure de style permet, par exemple, de prendre les premières lettres d'un prénom pour écrire un texte. Une des applications consiste à trouver des adjectifs décrivant la personne (ça ira plus vite avec Léa qu’avec Marie-Christine). Voici un exemple :
LEA,
L comme Libre,
E comme Elégante,
A comme Aimante.

Astuce n°7. Il m’arrive aussi d’essayer de formuler autant de vœux que de bougies : « pour tes quarante ans, je te souffle de la joie, de la sérénité, »… jusqu'à 40 !

Astuce n°8. Passons de la littérature à un aspect plus scientifique. Nous avons découvert une fois, dans un album Reliez-vous, un mot écrit en Morse. Cela donnait :
-.. .-. --- .-.. .
(original, non ?)

Lâchez prise

Astuce n°9. Cessez de vous concentrer, libérez tout ce qui vous passe par la tête. Je me souviens d'une carte postale sur laquelle mon amie Nano avait simplement écrit : « on n’écrit jamais rien d’intéressant sur une carte postale » (plutôt juste, non ?).

Astuce n°10. Soyez minimaliste. Le grand père d’un ami écrivait quant à lui simplement « R.A.S. (Rien À Signaler) » sur ses cartes postales...

Pour conclure, ne vous mettez pas trop de pression : l’important c’est de participer ! Chacun son style, chacun son talent. Surtout, amusez-vous !

Julie de Reliez-vous