Chérissez la journée de l'Innovation Positive !

Journée de l'Innovation Positive
« La journée de l'Innovation Positive est une journée réunissant des organisations qui ont pour vocation d'augmenter du bien-être des individus. Cette journée d'échanges vise le partage des expériences tout en permettant aux professionnels d'entrer en contact avec des chercheurs et des étudiants afin de créer de nouvelles collaborations et d'évaluer l'efficacité de ces pratiques. Cette journée s'adresse aux professionnels de différents domaines (éducation, santé, travail social, management, psychothérapie...) et aux chercheurs intéressés par l'évaluation d'interventions innovantes favorisant le bien-être et l'épanouissement des individus ainsi que les comportements solidaires et éco-citoyens. »

Les invités en 2020

  • Célébrer les liens qui nous unissent : des albums de témoignages composés à plusieurs avec Reliez-vous. Julie Guény et Bruno Poyet, fondateurs de Reliez-vous
  • La Fresque du Climat  : l’intelligence collective au service de la mise en action. Matthieu Massart, référent et formateur de La Fresque du Climat
  • Faire s’exprimer un monde intérieur : théâtre et non-voyants. Caroline Tardy, comédienne, Compagnie Les 100 Souliers
  • Tisser des liens de qualité en quartier : le réseau des Petites Cantines. Étienne Thouvenot, responsable de l'innovation sociale chez Groupe SEB et co-fondateur des Petites cantines
  • Koala, une application mobile développée durant la crise du COVID 19 pour accompagner et soutenir les parents. Arnaud Gouillard, directeur de l'institut Jean Bergeret
  • La méditation du geek : méditations guidées dans les univers des films, séries, mangas et jeux vidéo. Outils pour ados, gestion du stress, imagerie mentale. Steva Botti, sophrologue et comédien
  • Résilience physique et mentale : le programme SMART. Nathalie Rapoport-Hubschman, médecin psychothérapeute et coach
  • Sparknews, diffuser des récits qui changent le monde. Christian De Boiredons, fondateur de Sparknews

Ce que nous Reliez-vous a partagé

Voici notre discours à deux voix (Julie et Bruno), au commencement de cette belle journée :

Être reliés

J'ai une grand-mère que j'aime de tout mon cœur. Elle a 95 ans. Elle a 95% de sa tête et est rentrée en EPHAD en décembre. Avec le contexte sanitaire, la restriction des visites est une vraie tristesse… Alors en famille nous lui écrivons des lettres. Voilà Grand-mère isolée mais reliée ! Ce qui la rend heureuse et nous aussi. Être reliés, n'est-ce pas l'essentiel ?

Ces liens qui nous font vivre

Cette phrase, sur la couverture du dernier ouvrage de Christophe André et Rébecca Shankland, me paraît prolonger cette citation d'Antoine de de Saint-Exupéry : « Il n'est qu'un luxe véritable et c'est celui des relations humaines. » Ces liens entre les êtres humains, ces liens qui nous relient, sont un luxe et un besoin. Nous ne saurions exister sans eux, ils contribuent à notre bien-être et, dans un cercle vertueux du bonheur, notre bien-être nous encourage à en tisser de nouveaux.

L'illusion d'être reliés

Profitons-nous dès lors de l'ère de l'« ultra-communication », de ces longues heures consacrées à échanger des myriades d'informations, pour être « ultra-reliés » ? Ou n'en cultivons-nous que l'illusion ? Je cite : « Mon meilleur ami est australien, nous ne nous sommes jamais rencontrés. », « J'échange, par courriel, SMS, WhatsApp, Messenger, Skype, Facebook...en permanence avec tous mes amis. », « J'écrirai à Mamie pendant que je préparerai à dîner. »

Attention, les relations humaines s'accordent mal à être superficielles, plutôt que profondes, fragmentées, plutôt que entières, et diluées, plutôt que chéries comme un luxe véritable et un besoin de nos vies.

Au temps des lettres

À l'époque, ma grand-mère écrivait des lettres chaque semaine à ses parents. En ce moment, nous lui relisons ses lettres. Ces moments la replacent dans un temps où sa mémoire est vive ! Aujourd'hui, l'écriture avec un stylo et du un papier n'est pas morte. J'en veux pour preuve la recrudescence des ateliers d'écriture.

Le livre de Florence Servan-Schreiber sorti cette année s'intitule « Bloum, Écrire pour s'épanouir et kiffer. » Écrire est une vraie thérapie et un vrai tremplin vers le bien-être. Écrire procure du bien-être.

La lettre et l'album de gratitude

Une manière de diffuser ce bonheur par l'écriture, c'est d'écrire une lettre de gratitude. C'est-à-dire exprimer sa reconnaissance pour ce que la personne nous a procuré de bon. « Chère Grand-Mère, je me sens reconnaissante pour ces jeudis-midi où je suis venue déjeuner chez toi enfant. Tu me faisais des tartelettes au citron et tu me donnais toute ton attention, j'avais le sentiment d'être considérée comme une grande personne. »

L'étape d'après, c'est d'écrire à plusieurs des lettres de gratitude ! L'album de gratitude est un recueil de lettres de gratitudes. J'embarque toute la famille pour composer un album de gratitude à Grand-mère… une sorte de « livre d'or ».

Le projet Reliez-vous

Comment aujourd'hui réunir le plus de conditions favorables à la composition d'un album de gratitude ? Le projet Reliez-vous est un site Web qui permet de composer à plusieurs un album de témoignages.

Les avantages de Reliez-vous

Quelques mots ou une image suffisent : c'est un don gratuit à la portée de tous. Reliez-vous offre une occasion merveilleuse de participer à une déclaration d'amour collective ! Vous connaissez cette chanson de M : « On dit jamais assez aux gens qu'on aime qu'on les aime » ?

On a parlé précédemment de la puissance de l'écrit. Ici, résonne comme en écho la puissance de la lecture. Un bénéficiaire, Hervé, ayant reçu un album comme cadeau d’anniversaire de ses 70 ans nous confie : « On est touché par ces paroles écrites qui — souvent par pudeur — n'ont jamais été dites. »

Les bénéfices de Reliez-vous

Les bénéfices d'un album se situent à trois niveaux.

Pour le participant à un album, cela lui permet de revisiter les bienfaits de cette relation. « Un grand merci de nous donner l'occasion de témoigner. C'est également un cadeau qu'on se fait à soi-même. » Sophie, anniversaire de 50 ans.

Pour le groupe, qui a ce projet, c’est l’occasion de resserrer les liens. « Cette initiative a permis chez nous de resserrer les liens d'une famille éparpillée aux quatre coins de la France autour de ce projet. » Valérie, anniversaire de mariage.

Quant au bénéficiaire, il éprouve une émotion agréable (joie, fierté, amour)… « Merci d'avoir inventé ce super concept qui a donné lieu à un des torrents de larmes les plus géniaux de ma vie. » Teeva, anniversaire de 40 ans.

Et l’effet s’inscrit dans le temps probablement dans l’idée de cette citation : « Verba volant, scripta manent. » (« Les écrits restent, les paroles s'envolent. ») « Une journée morose, je reprends le livre et la journée devient plus légère… ». Corinne, anniversaire de mariage.

Bref, c’est comme une pilule de bonheur que l'on peut reprendre à loisir et sans modération.

L'idée et la mesure

De notre point de vue, nous sommes convaincus que Reliez-vous favorise le bien-être. Nous serions dès lors naturellement enclins à proclamer cette assertion : « Reliez-vous les uns les autres ! »

Cependant, chacun peut proclamer une assertion : nous, vous, un charlatan, un gourou. L'objet de la psychologie positive est de déterminer, par la méthode scientifique, si une telle assertion est vraie, d'établir la frontière entre l'idée et la mesure.

Un projet de recherche

Alors voici une page blanche. Une page blanche pour un projet de recherche : « Comment évaluer l'impact positif de Reliez-vous sur le bien-être ? » Dans une maison de retraite, en composant des albums de témoignages d'affection pour des personnes âgées ? Dans un hôpital, en composant des albums de témoignages de soutien pour des personnes malades ? Dans une école, en composant des albums de gratitude pour les maîtres et les maîtresses ?

Nous avons l'idée, nous cherchons la mesure. Voici la raison pour laquelle nous sommes ici aujourd'hui parmi vous. Et je voudrais remercier une nouvelle fois Rébecca Shankland de nous avoir offert cette chance.

Les enjeux d'un projet de recherche

Quels seraient les intérêts de conduire un projet de recherche l'impact positif de Reliez-vous sur le bien-être ?

Pour nous, Julie et moi, conforter nos intuitions et éventuellement nous amener à explorer de nouvelles voies.

Pour une équipe de recherche, bénéficier pour conduire ses études d'un système opérationnel et d'un premier panel d'utilisateurs, sur le sujet d'une « gratitude composée à plusieurs ».

Je fais ce rêve que la psychologie positive révèle un jour que cette gratitude composée à plusieurs, qui favorise le bien-être de celui qui l'exprime, du collectif qui l'exprime et de celui qui la reçoit, s'apparente à une « gratitude augmentée ».

Bilan de la journée

Le classement du jury de cette journée extraordinaire a été le suivant :

  1. Sparknews
  2. Les Petites Cantines
  3. Reliez-vous

Un projet de recherche lancé sur Reliez-vous

Au sortir de cette journée, deux psychologues ont décidé de réaliser un projet de recherche sur des patients en psychothérapie et d’évaluer les effets de la lecture des témoignages de leur entourage dans un album Reliez-vous…

Les résultats un an plus tard

Ces deux psychologues ont conduit une étude en 2021 dans le cadre d’un diplôme universitaire de Psychologie Positive à l’Université de Grenoble. Ils ont soutenu leur mémoire sur le thème « Une intervention de psychothérapie incluant des proches », sous la direction de Rébecca Shankland. Cette recherche visait à favoriser le bien-être de leurs patients par l'intervention de leurs proches via un album de témoignage.

L'intervention a été pensée selon les apports théoriques suivants : PERMA (Seligman, 2018), l'autodétermination (Ryan & Deci, 2017), la gratitude (Shankland, 2016), la théorie de l'autocompassion (Neff & Costigan, 2014). Des proches, choisis par les patients, ont répondu à 3 questions, via le site reliez-vous.fr, orientées sur la valorisation de la relation, de la personne et de sa contribution positive dans la vie de son entourage. Ces témoignages ont été regroupés dans un album remis au patient. Des mesures ont été effectuées à trois périodes (avant le début de l'album, à la remise de l'album, 2 semaines après la remise de l'album).

La conclusion de l'étude est la suivante : l'intervention favorise, chez une population clinique, des ingrédients majeurs de la santé mentale (autocompassion, sentiment de proximité sociale, perception de soi positive). Elle peut en outre constituer, ultérieurement dans la psychothérapie, un support de restructuration cognitive.

Le rapport bénéfice/risque/coût observé dans cette étude encourage à envisager des études futures (avec échantillon plus important, populations clinique et non clinique, mesures hors suivi thérapeutique, groupes de contrôle).

Le projet se poursuivra en 2022 !

Afin de lancer une nouvelle étude dès la rentrée 2021, l'équipe recherche actuellement des psychologues et des personnes, qu’elles soient suivies ou non en thérapie.

Contactez-nous si vous souhaitez en savoir plus !

Bruno de Reliez-vous