Comment consoler un proche qui souffre ?

Idées pour soutenir un proche dans la maladie
Maladie, burn out, deuil, blessure, traumatisme, dépression climatique, la liste des épreuves est longue. Pour les proches qui entourent et soutiennent une personne qui traverse une telle épreuve, le sentiment d'impuissance est parfois grand. Que faire ? Que dire ? Comment aider ? Comment soutenir sans envahir ? Comment accompagner et trouver sa juste place ?

Écouter et assurer de notre présence inconditionnelle

Et si l'important c'était de demander à la personne ce qui pourrait l'aider ? Parfois elle n'est pas capable de le formuler elle-même. Parfois elle n'ose pas demander. Parfois elle a juste besoin de notre denrée la plus précieuse : un peu de temps et de notre écoute profonde.

La chose facile et à la portée de tous pour soutenir un proche qui lutte contre une maladie, un cancer ou un burn out, c'est d'écrire un mot ou des lettres. Vous pouvez aussi envoyer des vidéos ou des messages vocaux. Comment trouver les mots justes ? Peut-être simplement en racontant notre quotidien : cela permet de nourrir ce lien.

Offrir de petites attentions : livres, fleurs, douceurs

Le réflexe d'offrir un cadeau est souvent présent : un chocolat, des fleurs ou un livre. Je me souviens d'une famille mobilisée autour de la maladie d'un enfant, une de leur amie avait lancé une chaine de repas. Chacun contribuait pour alléger leur logistique. Dans ces moments-là, faire partie de l'équipe de soutien est rassurant pour ceux qui donnent et qui se sentent un peu utiles. Et pour ceux qui luttent dans les hôpitaux, les diagnostics, les incertitudes et les larmes, ne pas avoir à penser à la logistique est précieux.

Les repas sont aussi un réconfort et une manière de dire son affection.

De la musique avant toute chose

« Avoir les mêmes goûts musicaux » est selon Robin Dubar un des 7 piliers de l'amitié. Dans les entretiens que j'ai menés autour de la consolation, Anne relate : « jouer du piano me console. Je touche les notes, j'entends la mélodie, je suis absorbée par les notes et j'ai l'impression de partager quelque chose avec mon entourage ».

Ma libraire aussi se console dans la musique : jouer, partager et écouter de la musique. Elle me prescrit l'écoute de la Fantaisie pour piano à 4 mains de Schubert et Sonate Arpeggione pour sonate et violoncelle.

Pourquoi ne pas créer à plusieurs une playlist pour votre proche ? Chacun peut donner deux de ses morceaux à partager comme un cadeau musical.

Créer un livre de soutien avec des mots doux et des photos

Une belle idée serait de créer un livre de soutien collectif Reliez-vous . Quoi de plus doux que de se plonger dans des beaux souvenirs et de reprendre de l'énergie dans des belles photos témoins des bons moments que nous avons vécus. Au-delà de ce bain de souvenirs, le cœur est réchauffé par ces témoignages collectifs. L'ensemble de ces messages est la preuve que la personne est le centre d'un réseau mobilisé autour de la « réparation » de la personne.

Enfin rares sont les occasions dans la vie de lire des mots d'affection et des souhaits. Cette déclaration d'amour collective est précieuse en pareilles circonstances.

Et vous, comment consolez-vous ?

Julie de Reliez-vous